Notre engagement éthique

L'utilisation des jeunes stades embryonnaires transgéniques comme alternative à l’expérimentation sur animaux de laboratoire.


Dès la création du Laboratoire Watchfrog, notre objectif a été de proposer un diagnostic physiologique pertinent à l’échelle d’un organisme entier tout en réduisant l’utilisation d’animaux de laboratoire.
Juste après éclosion de l’œuf, les stades embryonnaires poissons et amphibiens mesurant 3 à 4 millimètres, permettent d’atteindre cet objectif éthique à la fois règlementaire et moral.

D’un point de vue de l’aspect règlementaire, la directive cadre européenne 2010/63/EU sur l’expérimentation animale exclue précisément les formes embryonnaires des vertébrés aquatiques du cadre de protection des animaux de laboratoire. Ces stades « non-autonomes », ou eleutheroembryons, possèdent encore des réserves de l’œuf, du vitellus, dans leur tractus digestif ce qui les distingue des stades protégés.

  • C’est à l’origine la règlementation britannique qui propose d’exclure ces stades de développement précoces : UK Animals (scientific procedures) act (1986): For Fish Amphibia and Octopi vulgaris – Protection extends to certain immature stages of development from the time at which they become capable of independent feeding.
  • Cette position est ensuite reprise par certaines agences EFSA, 2005: the stage of development at which there is a risk of poor welfare when a procedure is carried out on them is for fish, amphibian, cephalopod, or decapod it is when it is capable of feeding independently rather than being dependent on the food supply from the egg.

Ce point de vue est également transposé dans la règlementation Suisse qui là encore distingue les « stades larvaires des poissons et des amphibiens qui se nourrissent par eux-mêmes » de ceux qui reposent encore sur les réserves de l’œuf.

L’utilisation des petits organismes modèles aquatiques est à présent encouragée par les différentes institutions internationales.

La règlementation vise à concilier l’éthique de chacun. L’éthique est avant tout une opinion personnelle.
En tant que scientifiques issus du Muséum National d’Histoire Naturelle notre choix s’inscrit dans une volonté éclairée de proposer un outil de pertinent qui soit une vraie alternative respectueuse de l’éthique.

Signature

Dr Gregory LEMKINE

Fondateur et PDG du Laboratoire